Apprendre à comprendre : les avantages

Une technique naturelle...

Enfant, on commence par comprendre ce que disent ou écrivent les autres - les adultes, bien souvent - avant de produire soi-même un discours. Quand on commence à parler, on fait des fautes, ce qui est normal. Ce n’est que petit à petit que l’on en vient à s’exprimer correctement et à maîtriser la syntaxe et un large vocabulaire.

Les langues, c’est d’abord un jeu d’enfants !

La compréhension croisée des langues reprend, de façon consciente, technique et accélérée (heureusement !), ce cheminement tout en l’étendant à un grand nombre de langue d’une même famille. Les processus mis en place pour l’apprentissage de la langue maternelle sont réveillés et appliqués systématiquement à quatre ou cinq langues : on commence par les comprendre de façon approximative, puis, au fil des ateliers, on acquière les clefs qui permettent de les comprendre de façon de plus en plus précises.

... et préparatoire...

Les expériences menées, depuis 20 ans, auprès d’étudiants des universités, notamment par la linguiste Claire Blanche-Benveniste, ou auprès de groupes d’adultes montrent que ces ateliers révèlent les capacités d’apprentissage et de compréhension des langues étrangères souvent inhibées par les méthodes d’enseignements plus classiques.

Élargissez vos horizons linguistiques.

Là où les méthodes de compréhension croisée favorisent le "tâtonnement linguistique", soit la méthode naturelle des débutants, et l’apprentissage ouvert, les méthodes classiques sont souvent plus cloisonnées (on apprend une langue mais on ne développe pas de capacité d’apprentissage des langues) et demandent presque immédiatement une perfection grammaticale ou sémantique (les fameux "faux-amis" et "verbes irréguliers") pour les différents exercices de thème ou de version bien souvent rebutants et sclérosants.

Premier avantage donc, les ateliers de compréhension croisée préparent très bien à un apprentissage plus poussé pour devenir un locuteur actif d’une langue en particulier : autrement dit quand vous devenez capable d’écrire et de parler dans cette langue.

... pour une plus grande ouverture professionnelle et culturelle

Les méthodes de compréhension croisée ont aussi des avantages plus immédiats : elles donnent une grande liberté intellectuelle, économique et culturelle.

Comprendre les autres, c’est être plus libre !

Vous voyagez, vous faites des affaires à l’international, vous voulez lire dans le texte des journaux étrangers, vous informer différemment. Comprendre les langues vous ouvre immédiatement beaucoup plus de portes, accélère vos démarches, n’entrave plus vos déplacements, élargit vos horizons. Bref, vous devenez beaucoup plus libre.

Dans le monde actuel, en effet, la compréhension, être réceptif, est aussi, voire bien plus, nécessaire que de parler et d’écrire parfaitement plusieurs langues. Tout simplement parce que la plupart des gens ont beaucoup plus l’occasion de comprendre que de parler ou d’écrire dans une langue étrangère.

Prenons un simple exemple : Wikipédia. La très célèbre encyclopédie participative se nourrit d’articles écrits par des bénévoles du monde entier et dans un grand nombre de langue. Là est sa force. Or, en fonction des sujets traités ou recherchés, l’article de référence (celui qui vous donnera la meilleure information) n’est pas obligatoirement en français ou en anglais. Il peut être en espagnol, en italien, en portugais, etc. Pouvoir lire ces articles, les comprendre même de façon légèrement approximative (mais on comprend toujours mieux quand on s’intéresse à un sujet précis) est une grande force.

C’est aussi un avantage professionnel...

Pour le plus grand nombre, donc, les livres, mais aussi internet, la presse écrite, voire les télévisions ou les radios (pour la phase de compréhension orale) permettent aujourd’hui d’entrer en contact de façon simple et régulière avec un grand nombre de langues comme avec les cultures et les économies associées.

Sur le plan professionnel, comprendre les langues latines est un plus indéniable. Vous pouvez faire des affaires des économies émergentes comme le Brésil ou la Roumanie sans parler ni le portugais, ni le roumain et passer par une langue tierce (souvent l’anglais). Mais ne pas comprendre ces langues, ni vos interlocuteurs brésiliens ou roumains, et ne pas avoir accès à leurs cultures ou simplement à leurs habitudes est un handicap certain (voire fatal pour vos affaires !). Or, avec les méthodes de compréhension croisée, vous développerez rapidement les capacités nécessaires pour comprendre vos interlocuteurs brésiliens, comme roumains, mais aussi italiens, argentins, etc.

- voir l’article : comprendre plus d’un milliard de gens.

Pour être pragmatique, au bout d’un peu plus de 100 heures d’ateliers vous pouvez mettre toutes ces langues sur votre CV avec la mention « comprises à l’écrit comme à l’oral ».

... et une grande force culturelle.

Sur le plan personnel, accéder, dans le texte, à un grand nombre de cultures différentes est un enrichissement inégalable, surtout dans un monde ouvert comme le nôtre.

1ère conférence-atelier d’intercompréhension

Mercredi 14 juin 2017, à 19h, venez découvrir gratuitement les techniques d’intercompréhension entre les langues latines.

Mercredi 14 juin 2017, à 19h, se tiendra la première mini-conférence de présentation des ateliers d’intercompréhension des langues latines à l’Espace Krajcberg, Chemin du Montparnasse, 21 Avenue du Maine, Paris 75015.

Lors de cette conférence, qui sera animée par Pierre Janin, président de l’Association pour la promotion de l’intercompréhension, vous pourrez vous familiariser avec les techniques qui seront ensuite développées dans des ateliers réguliers dès le mois de septembre.

Le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire gratuitement ci-dessous.

Billetterie Weezevent

Développer son autonomie
Comprendre 900 millions de personnes
En savoir plus sur les ateliers